Rédiger son CV

Il m'arrive, dans le cadre du coaching PluMe, d'avoir des demandes pour rédiger un CV. On n'est certes pas ici dans la sphère de l'écriture littéraire, mais il faut bien admettre que ceci est aussi utile, sinon plus, que l'écriture d'une nouvelle 😉 Voici donc quelques principes pratiques à appliquer tout de suite. Il faut simplement se rappeler qu'un CV, c'est principalement un document de communication...

LE CV : de la lisibilité et une ligne éditoriale

Le principe, c'est qu'un CV doit tenir sur une page, ou sur deux pages au maximum si vous avez beaucoup d'expérience. Objectif : 2 minutes pour sa lecture, pas une de plus.

Sauf si vous êtes graphiste, directeur artistique ou si vous travaillez dans l'art, soyez sobre. Le CV est un genre à part entière et un recruteur en lit des dizaines. L'objectif est d'être avant tout lisible et donc, de faciliter la vie de votre lecteur. Favorisez l'aération, les niveaux de lecture grâce aux titres et à une bonne taille de police, et ne faites pas dans la fantaisie. Préférez les polices et les couleurs sobres (gris, bleu...) Et utilisez la même mise en page pour tout le document, rubrique après rubrique.

N'abusez ni des gras, ni des italiques, mais si vous le voulez, utilisez une police bâton pour les titres et une police à empattement pour le corps du texte par exemple. Le CV se comporte en effet comme n'importe quel autre document de communication...

Un recruteur met une trentaine de secondes seulement à se faire une idée de votre profil. Si votre CV doit aboutir dans la bonne pile, il doit immédiatement comprendre que vous savez mettre en ordre vos idées et accéder tout de suite à l'essentiel, c'est-à-dire à ce qu'il recherche.

Autre règle : prévoyez plusieurs CV selon le type de travail auquel vous candidatez. Car comme pour tout écrit, le CV fonctionne selon une ligne éditoriale et est CIBLÉ. Il est plus efficace de rédiger un nouveau CV par fiche de poste plutôt que d'avoir un CV générique envoyé à tout le monde. Pour autant, si vous devez envoyer un grand nombre de CV, composez un CV par grand type de fiches de postes, et reprenez le vocabulaire important de ces fiches. Chaque poste possède en effet ses spécificités et elles doivent figurer dans votre CV.

Favorisez un juste équilibre entre le CV et l'entretien d'embauche. En d'autres termes, ne cherchez pas à tout dire dans le CV, montrez seulement l'essentiel. Vous vous expliquerez lors de l'entretien...

Pour chaque rubrique, prévoyez un titre mais aussi quelques mot-clefs récapitulatifs facilitant la vie du recruteur.

Si votre CV comporte deux pages, paginez-les et rappelez votre nom (par exemple en en-tête) sur la deuxième page au cas où elle s'égarerait dans la pile de CV.

Si vous devez envoyer votre CV par courriel, privilégiez clairement le PDF qui ne souffrira d'aucun souci de mise en forme, quelle que soit la plateforme utilisée par le recruteur pour le lire.

Pour finir, voici le document-même qui ne souffre pas les fautes de français, syntaxe ou orthographe. Si vous n'êtes pas sûr de vous, faites-vous relire par un œil ami !...

NB : si vous êtes en pleine reconversion professionnelle et que le fait de refaire votre CV de A à Z a tendance à vous désemparer, vous devez peut-être faire un profil de compétences. Je vous conseille de tenter l'expérience d'un cabinet d'Outplacement. Consultez votre employeur, il est possible qu'il accepte de financer cette démarche. Il existe sinon des consultants privés qui sont très efficaces pour des tarifs raisonnables (par exemple celui-ci sur Paris).

CV : vous présenter vite et bien

Afin que le recruteur sache exactement qui vous êtes, commencez votre CV par une courte présentation de qui vous êtes. En haut à gauche :

  • NOM, prénom
  • Âge et date de naissance
  • Adresse
  • Numéro de téléphone
  • Adresse de courriel (attention : pas ygb2566@hotmail.com, ni nicky-belles-oreilles@yahoo.fr, mais bien Jean.dupont@orange.fr !...)

Si le poste exige de la mobilité, précisez votre permis de conduire.

En haut à droite, rappelez le type de travail pour lequel vous candidatez, de manière lisible. Par exemple, "Directeur commercial".

Attention : il est essentiel que votre CV comporte ce titre.

Sachez ensuite qu'un recruteur a plus de chance de lire votre CV si vous intégrez une photo de vous. Vous pouvez la placer en haut à droite, sous l'intitulé du poste. Utilisez une photo acceptable, car un portrait de type "wanted" ne vous favoriserait pas. Si vous n'en disposez pas, n'en mettez pas ou faites-en faire par un photographe pro pour l'occasion.

Pour récapituler, en haut à droite :

  • Intitulé du poste
  • Photo

CV : présentation des compétences

La première rubrique doit récapituler vos compétences en quatre ou cinq lignes seulement.

Trouvez un titre fort ou sinon un résumé de vos compétence.

Dans chaque ligne, utilisez un verbe d'action : "gérer un portefeuille de clients avec stratégie et efficacité" vaut mieux que "gestion d'un portefeuille clients". N'oubliez pas d'être incitatif. C'est ici la difficulté de l'exercice : être accrocheur et motivant dans le plus petit espace possible, avec la plus grande concision...

Si vous devez par contre renseigner votre CV en ligne par formulaire, dans ce cas, utilisez plutôt des noms communs à la place des verbes : les logiciels ensuite utilisés par les recruteurs fonctionnent avec un moteur de recherche : les noms communs y sont plus utilisés que les verbes. Ceci vaut pour tout le CV.

Présentez les compétences nécessaires pour le poste, et pour cela faites une recherche de mots-clefs sur internet. Ajoutez une compétence supplémentaire qui est susceptible de vous différencier de vos concurrents. Vous êtes passionné par ce que vous faites ? Enthousiaste ? Vous avez un point fort ? C'est ici que vous le mentionnerez.

Si votre poste exige que vous soyez mobile, précisez votre attirance pour cela. Si vous devez faire preuve de flexibilité ou de disponibilité, montrez-le aussi. Par contre, il est inutile de dire que vous êtes rigoureux, sérieux, etc. Gardez ceci pour l'entretien avec le recruteur. Le CV n'est pas là pour convaincre de vos traits de caractère.

CV : l'expérience professionnelle

C'est ici une rubrique primordiale. L'une des manières les plus efficaces de présenter son expérience professionnelle est de prouver ce que l'on dit et de ne surtout pas faire de description à plat. N'oubliez pas que vous ciblez un profil de poste précis. Ainsi, par exemple, si vous n'avez que tardivement une expérience ayant à voir directement avec ce poste, mais que votre expérience précédente en était plus éloignée, accentuez l'expérience la plus utile. Votre espace est compté, allez à l'essentiel.

Commencez par le dernier poste occupé et remontez dans le temps.

La description d'un poste peut être effectuée comme suite :

  • Date de début- date de fin : intitulé de l'organisme employeur, ville (département)
  • Brève description des points forts de l'employeur (chiffre d'affaires, ou nombre de salariés, nombre d'élèves pour une école, points forts du type "leader sur le marché de x", etc.)
  • Intitulé de votre fonction - brève description
  • Décrivez votre mission par items forts, avec des verbes d'action, du type : "Concevoir la stratégie de la communication digitale". Prouvez ce que vous dites en vous appuyant sur des chiffres ou des faits, et présentez vos objectifs atteints. Par exemple : "Gérer un portefeuille de 22 clients dont Société Générale et BNP Paribas", ou encore "Manager un projet de 15 K€ en coordonnant 17 interlocuteurs". Passez vite pour les items évidents pour vous axer sur les traits les plus saillants et les plus utiles pour le poste que vous convoitez.
  • Tentez de ne pas dépasser trois items par poste occupé, car démontrer votre sens de la synthèse est un véritable "plus"

Concernant la présentation, aérez entre les paragraphes. Utilisez l'indentation du texte (retrait du texte en première ligne de paragraphe) selon plusieurs niveaux, pour que le recruteur puisse lire les grands titres sans passer par les détails.

Pour les étudiants qui n'ont pas encore beaucoup d'expérience : mentionnez tous vos stages ou vos travaux saisonniers, y compris en les regroupant par thèmes (séjours linguistiques, postes de vente, etc.)

CV : la formation

Autre rubrique forte, la formation. Commencez par le dernier diplôme obtenu, ou le plus important pour votre poste.

NB : si vous venez de finir vos études, placez cette rubrique avant votre expérience.

Mentionnez dans le titre de la rubrique votre niveau. Par exemple Bac+2, Bac+4 ou VAE équ. Bac+5.

Présentez vos formations ainsi :

  • Date d'obtention - intitulé du diplôme - mention - école ou université

Si vous avez fait de la VAE, mentionnez-le ici bien évidemment.

Si vous avez un DEA, il est inutile de préciser que vous avez le bac, un DEUG, une licence et une maîtrise, c'est évident. Par contre, si par exemple votre licence comporte une option importante qui va dans le sens du poste que vous convoitez et que vous n'êtes pas encore un sénior (peu d'expérience pro), mentionnez-le.

Mentionnez dans cette rubrique vos langues parlées ou écrites et leur niveau (scolaire, professionnel, courant, bilingue...), ainsi par exemple que vos compétences informatiques si ceci est important pour votre poste. Si ces compétences sont exigées dans la fiche de poste, vous pouvez même en faire une rubrique à part. Mais encore une fois, ne présentez que l'essentiel et surtout ne faites pas du remplissage inutile : vous ciblez un poste précis. Si le poste est un poste d'architecte, être expert en Blender 3D ou 3D Studio Max est un vrai "plus". Si ce poste est par contre assistant de communication interne, il est inutile de le préciser, sinon dans vos centres d'intérêt.

Mentionnez les autres compétences indispensables au poste dont vous disposez : permis C, brevet de secouriste, BAFA/BAFD, etc. Indiquez ici également vos brevets ou autres compétences sanctionnées par un document officiel qui peuvent intéresser le recruteur mais qui ne seraient pas nécessaires au poste (TOEIC par exemple) : mettez-les moins en valeur et commencez toujours par l'essentiel.

Ciblez, ciblez, ciblez...

CV : vos centres d'intérêt

Cette dernière rubrique est intéressante pour le recruteur car elle est différenciante. Pour autant, n'en abusez pas.

Montrez les activités qui par exemple nécessitent un engagement pour les autres, ou qui montrent votre savoir-travailler ensemble (activités associatives par exemple). Valorisez aussi les activités à long terme (sport, musique, théâtre...) Si vous voyagez beaucoup, dites-le mais par contre si votre activité de voyage ne vous emmène qu'à Ibiza tous les étés, il est inutile de le préciser. Une fois encore, vous devez cibler par rapport aux qualités exigées pour le poste que vous convoitez.

Si vous avez un site internet de type page perso, donnez ici le lien. Par contre, évitez les pages FaceBook où on vous verrait à la dernière fête arrosée donnée par le beau-frère, c'est disqualifiant...

Enfin, sachez que tout bon CV est accompagné d'une lettre de motivation. Mais ceci est une autre histoire !... 😉

En savoir plus sur le CV

 

5 mai 2014

Rédiger un CV : de la méthode

Il m'arrive, dans le cadre du coaching PluMe, d'avoir des demandes pour rédiger un CV. On n'est certes pas ici dans la sphère de l'écriture littéraire, mais […]