Le Texte Vivant, maison d’édition : interview de Sabrina Grimaldi
17 mars 2014
Marie-Agnès Moller, auteure de Paris Horribilis : interview exclusive
22 mars 2014

2014 sera-t-elle l’année du livre numérique ?

Livre numérique sur tablette

Une enquête publiée ces jours-ci par le Syndicat national de l’édition montre que les Français font beaucoup plus confiance au livre qu’à internet. Mais 38% des gens déclarent lire moins qu’avant. Pour autant, le livre numérique continue de progresser, lentement. 11% des lecteurs utilisent ce support, contre seulement 8% il y a trois ans. Mais 9 lecteurs de livres numériques sur 10 lisent aussi des livres au format papier. 2014 sera-t-elle enfin l’année du livre numérique ?…

Les éditeurs en pointe de la révolution du livre numérique

Un fait est certain : les éditeurs commencent eux-mêmes à étoffer l’offre du numérique. Pour être plus précis, 74% des 50 meilleures ventes Ipsos/Livre Hebdo 2012 étaient disponibles dans ce format, y compris en ce qui concerne de la bande dessinée ou des livres de jeunesse.

Autre fait intéressant, justement : si l’e-book a longtemps été centré sur les ouvrages ne comportant que du texte, ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, on trouve des ouvrages numériques illustrés dans les créneaux jeunesse, beaux livres, guides pratiques… C’est l’émergence du format ePub 3.0, un format prenant en compte l’enrichissement multimédia et l’interactivité, qui a rendu ceci possible.

Dès lors, les éditeurs viennent de franchir un cap important. Face aux nouvelles possibilités techniques offertes par l’e-book, ils testent somme de contenus innovants. Il suffira pour s’en convaincre d’assister aux Assises du livre numérique qui aura lieu le vendredi 21 mars au Salon du livre de Paris.

Les lecteurs moins rapides quant à l’usage du livre numérique

Les lecteurs montrent bien un intérêt croissant pour ce support. Ils sont de plus en plus nombreux, et ne délaissent pas pour autant le livre papier. Les Français achètent de plus en plus de quoi lire sur écran. En 2014, 500 000 liseuses, 4,5 millions d’ordinateurs portables, 5,1 millions de tablettes et 15,2 millions de smartphones se seraient connectés à des plateformes de vente de contenus numériques. On constate d’ailleurs que l’utilisation des tablettes, dont le prix est en constante diminution, progresse fortement. Mais la préférence des lecteurs se tourne vers des produits multi-usages et non sur les liseuses, restreintes à une seule utilisation.

Quoi qu’il en soit, la multiplication de l’offre permet la démocratisation progressive de l’usage de la lecture numérique.

Autres évolutions majeures en faveur du livre numérique

Autre facteur d’évolution, la plupart des libraires propose aujourd’hui une offre en ouvrages numériques sur leur site. Ceci concerne les grandes chaînes de librairies, bien sûr, mais aussi les libraires indépendants.

Aujourd’hui, les pouvoirs publics en France ont pris conscience des spécificités du support numérique et tentent d’accompagner sa progression. Le pays accuse en effet un net retard par rapport aux pays anglo-saxons. Par exemple, aux USA, la vente d’e-books représente 20% du chiffre d’affaires global. Le nombre de ventes se situe autour de 15% au Canada, de 12% en Angleterre.

En France, donc, la Commission numérique a choisi six axes de réflexion pour aider les acteurs du numérique à favoriser leur action. Il s’agit :

  • de permettre la présence des livres numériques en bibliothèque ;
  • de redonner accès aux livres indisponibles en favorisant leur numérisation ;
  • de lutter contre le piratage pour protéger les auteurs et les éditeurs ;
  • de rendre les formats interopérables en prônant notamment le format ePub 3.0 ;
  • de diffuser les innovations le plus largement possible pour que les acteurs et éditeurs se les approprient ;
  • d’adapter le contrat d’édition à l’ère du numérique, ce qui a donné un accord entre auteurs et éditeurs le 21 mars 2013.

En savoir plus sur le livre numérique

 

 

3 Comments

  1. […] balade au Salon du livre de Paris est toujours l’occasion agréable de voir comment se porte le monde de l’édition à un […]

  2. […] cette mesure favorisera donc grandement l’industrie du numérique. Objectif : conquérir le marché mondial de l’édition numérique sur le terrain des leaders actuels (USA, […]

  3. […] L’édition numérique, une parade pour éditer ses manuscrits ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *